Égalité femme homme en entreprise, les défis à relever

L’égalité femme homme, un sujet incontournable pour les entreprises afin d'assurer une mixité, gage de performance, dans un monde qui change en permanence. Alors que les femmes sont désormais plus diplômées que les hommes, elles sont moins nombreuses aux postes hiérarchiques et moins bien rémunérées.

L’égalité femme homme, un sujet incontournable pour les entreprises afin d’assurer une mixité, gage de performance, dans un monde qui change en permanence. Alors que les femmes sont désormais plus diplômées que les hommes, elles sont moins nombreuses aux postes hiérarchiques et moins bien rémunérées.

Anne Bioulac – Vice President at Capgemini InventMarie Guillemot – Présidente du Directoire KPMG France et Jean-Luc Petithuguenin – Président Directeur Général de PAPREC GROUP sont intervenus à ce sujet lors de la Leaders Master Class « Égalité femme homme et inclusion, les défis à relever » qui s’est déroulée le 4 novembre 2021.

Durant cette Leaders Master Class, nous avons évoqué la question de la pertinence des quotas de genre, celle de l’égalité des salaires, ainsi que l’importance des rôles modèles. Nos trois intervenants se sont interrogés sur la manière d’aider les femmes à faire carrière et à progresser au sein de leur entreprise.

Faut-il des quotas en faveur des femmes ? 

Alors que la proposition de loi Rixain imposant 40% de femmes dans les instances dirigeantes des grandes entreprises d’ici à 2030 est examinée au Sénat, il nous paraissait important de débattre autour du sujet des quotas en faveur des femmes. Si nos trois dirigeants sont d’accord pour avoir plus de femmes au sein des comités exécutifs, ils sont en revanche plus mitigés sur la manière de procéder.

Anne Bioulac – Vice President at Capgemini Invent : « En tant que femme je ne suis pas pour les quotas, cependant c’est un mal nécessaire, il est essentiel de mesurer. Je ne suis pas pour, car je n’ai pas envie d’être choisie, car je suis une femme, mais parce que j’ai des compétences. Mais si on ne met pas de garde-fous, je ne suis pas sure qu’on puisse y arriver. » 

Jean-Luc Petithuguenin – Président Directeur Général de PAPREC GROUP : « Je suis totalement opposé aux obligations c’est contre-productif. Ce que j’aime c’est la conviction, convaincre intimement qu’un homme ou une femme c’est la même chose. »

Marie GuillemotPrésidente du Directoire KPMG France : « L’index est un outil de mesure des diversités.  Si nous ne mesurons pas, ne fixons pas d’objectifs, si nous ne sommes pas précautionneux sur le représentativité au sein de nos instances dirigeantes, nous pouvons laisser certaines talents nous échappés. »

Les rôles modèles, essentiels pour soutenir les femmes ?

Un rôle model est une personnalité dont le comportement peut être imité par des tiers. Ce n’est ni un idole, ni un super héros ou héroïne, c’est un leader inspirant. 

Marie Guillemot – « Les rôles modèles stéréotypés enferment plutôt, que ne libèrent. Cependant, avoir des femmes qui vous engagent à exprimer vos objectifs, vos envies, c’est un levier à l’action… 

Les femmes hésitent parfois à aller chercher des alliés femmes, mais aussi des alliés hommes. Beaucoup de personnes m’ont fait grandir, car ils m’ont donné confiance en moi. Si chaque dirigeant ou manager d’entreprise prenait une jeune femme pour l’aider à grandir et exprimer ses talents et ses ambitions on y gagnerait tous. Ensemble, nous sommes plus performants ! »

Anne Bioulac « Quand on est une femme, Il faut accepter ce que l’on est, il faut se libérer, il faut oser… ! Pendant des années c’est un certain modèle de réussite qui a été mis en avant, aujourd’hui l’entreprise ne peut plus se passer du leadership de ces cadres féminins. » 

Équilibre entre vie professionnelle et privée : un mythe ? 

La recherche d’un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est essentielle et toujours plus présente à l’esprit des femmes. Étant confrontées à une charge mentale importante, comment les femmes peuvent-elles conjuguer vie pro et vie perso ?

Anne Bioulac – Vice President at Capgemini Invent : « On m’a souvent dit, « tu as trois enfants, comment fais-tu pour tenir ? », on ne poserait jamais cette question à un homme. Il y a une matrice qui est définie et qui fait que la femme doit porter un certain nombre de responsabilités et faire des sacrifices par rapport à sa carrière. » 

« Nous parlons d’équilibre entre  vie professionnelle et vie personnelle, mais honnêtement c’est la même vie, il n’y a pas un jour ou je ne gère pas les deux dimensions. Il faut trouver personnellement la bonne manière de fonctionner selon ses propres besoins, ceux de son groupe familiale et de son activité professionnelle, tout en y trouvant du sens. » 

Une dimension générationnelle ajoutée au facteur du genre

La dimension générationnelle est également un facteur discriminatoire en entreprise, auquel les femmes sont confrontées au quotidien :

Jean-Luc Petithuguenin« Il y a également une discrimination générationnelle dont on ne parle pas. Et cela est très handicapant pour les femmes. Alors qu’elles étaient légitimes, certaines femmes ont renoncé à des postes à responsabilités pour avoir le temps d’élever leurs enfants… il faut que les entreprises les accompagnent. »

« Nous avons dans l’entreprise une politique de recrutement axée autour des profils de femmes de plus de quarante ans ayant eu leurs enfants. Elles ont un atout majeur, elles ont la tête sur les épaules et c’est une valeur très importante pour les entreprises. Il faut que les entreprises accompagnent ces femmes qui sont désormais prêtes à prendre des responsabilités. »

Marie Guillemot – Les femmes qui ont eu des enfants et qui ont pris ce temps de recul reviennent avec une expérience, une profondeur et plus de focus sur le temps long, dimension extrêmement précieuse pour les entreprises.

Les conseils des leaders

Anne Bioulac – « Osez donner du sens à la vie professionnelle de chaque collaborateur et collaboratrice ! Je considère que nous sommes performants lorsque nous sommes épanouis au travail, le bonheur est quelque chose de personnel. Tout est possible, osez, faites votre chemin et écoutez-vous ! »

Marie Guillemot – « Conjuguer vie familiale et professionnelle, être soi-même, aller au bout de ses convictions. Chacun doit définir son chemin. L’alignement de qui on est avec ce qu’on veut faire au quotidien a beaucoup de valeur, cela mène à l’épanouissement ! »

Jean-Luc Petithuguenin  – « La quête de sens est importante en entreprise, l’idée du bien commun est essentielle, il faut garder cela à l’esprit. »

Découvrez le replay de cette session

Revivez les moments fort de cette session de Master Class

Replay